La nouvelle génération révolutionnaire des combustibles liquide de Qlima

PVG, leader européen dans la catégorie des combustibles liquides, est fier de présenter une solution de chauffage plus durable. PVG est engagé dans la durabilité et la responsabilité environnementale. En introduisant cette solution innovante à faibles émissions, PVG se conforme aux Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies, en particulier le Recours au Énergies Renouvelables (ODD 7) et la Lutte contre le changement climatique (ODD 13).


Principales caractéristiques des nouveaux combustibles liquides de PVG :

  • Ingrédients renouvelables : le combustible plus durable de PVG est élaboré grâce au liquide inodore co-traité (CPO-F), ouvrant la voie à de futures solutions de chauffage. La gamme de produits Qlima offre des choix avec 25 %, 50 %, et finalement 100 % de contenu non fossile.
  • Produit certifié indépendamment : la certification volontaire ISSC+ garantit une transparence totale sur les composants renouvelables.
  • Réduction des GES : réduction certifiée des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 50 à 85 %*/**.
  • Qualité premium : PVG, le numéro 1 en Europe, assure un combustible de qualité premium compatible avec tous les types et marques de chauffages à combustible liquide. Nos liquides de chauffage de nouvelle génération sont méticuleusement élaborés avec un engagement inébranlable envers la sécurité et l'efficacité.
  • Inodore : le nouveau carburant de chauffage co-traité de PVG est non seulement écologique mais aussi inodore, offrant une expérience agréable et confortable.

Approche de bilan massique et impact environnemental

Le bilan massique consiste à mélanger des composants fossiles et renouvelables dans les systèmes et processus existants, tout en suivant leurs quantités. Le bilan massique permet une transformation étape par étape vers l'utilisation de plus en plus de matières premières renouvelables. C'est ainsi que l'approche de bilan massique soutient la vision du Pacte vert européen d'une économie circulaire neutre en carbone.

En adoptant cette approche, PVG réduit non seulement son empreinte carbone mais favorise également la circularité tout au long de sa chaîne d'approvisionnement, accélérant la transition vers un avenir durable.

Le liquide de chauffage à faibles émissions co-traité de PVG offre une réduction de 50 à 85 %* des émissions de gaz à effet de serre (GES)** sur le cycle de vie du produit par rapport à son équivalent fossile.

Cette réduction est obtenue grâce à l'utilisation de matières premières renouvelables sur une base de bilan massique. Le nouveau liquide de chauffage co-traité de PVG est un produit certifié ISCC PLUS, et le contenu renouvelable est alloué selon l'approche de bilan massique ISCC PLUS.

Kristin Gehre, PDG de PVG, déclare : "Nos nouveaux combustibles liquides à faibles émissions offrent à nos consommateurs la possibilité de chauffer leur domicile de manière plus durable sans sacrifier le confort et la performance des offres actuelles. Je suis fière et heureuse que PVG puisse mener la transition vers des émissions de GES inférieures et un chauffage non fossile sur le marché des systèmes de chauffage à combustible liquide."


L'avenir des combustibles liquides de nouvelle génération de PVG :

La prochaine génération de combustibles liquides de PVG sera introduite sur le marché des consommateurs au début de l'hiver 2024. L'entreprise se prépare stratégiquement pour la distribution dans les principaux pays européens. Aussi bien dans la chaîne d'approvisionnement que du point de vue des consommateurs, cette gamme de combustibles liquides plus durable apportera une innovation importante sur le marché du chauffage. Plus de détails sur les différents appareils de cette nouvelle gamme de chauffage seront communiqués plus tard.

*) Le pourcentage exact de réduction des émissions de gaz à effet de serre d'un produit certifié est déterminé sur la base des matières premières utilisées dans sa fabrication.

**) Les calculs des émissions de gaz à effet de serre pour le kérosène inodore co-traité par Neste couvrent les émissions depuis la production de la matière première, le raffinage du kérosène, toute la logistique de la chaîne d'approvisionnement des matières premières et des produits ainsi que la combustion du kérosène pendant l'utilisation. Les autres émissions de post-traitement et d'utilisation ne sont pas prises en compte. Conformément à la directive RED II de l'UE, les émissions de dioxyde de carbone résultant de l'utilisation du kérosène sont considérées comme nulles, car la quantité de dioxyde de carbone biogénique libérée lors de la combustion est égale à la quantité précédemment séquestrée par les matières premières renouvelables. Produit fossile : Naphte fossile, moyenne européenne. Valeur minimale sélectionnée à partir des bases de données LCA (Sphera 2023.1 et Ecoinvent 3.9.1). La valeur GWP couvre toute la chaîne d'approvisionnement du naphte depuis la source (raffinerie) jusqu'à la porte. De plus, la valeur inclut les émissions théoriques de CO2 à la fin de vie du produit, basées sur la teneur en carbone du produit. Les émissions fossiles en fin de vie d'un produit fossile sont prises en compte afin qu'il soit comparable à un produit renouvelable. Notez que la valeur de référence fossile n'inclut pas le transport du produit, le post-traitement ou les émissions lors de l'utilisation.